Tamara de LEMPICKA

Tamara Łempicka [wɛmˈpit͡ska], connue en France sous le nom Tamara de Lempicka, née Maria Górska le 16 mai 1898 à Varsovie (Pologne, alors dans l’Empire russe) et morte le 18 mars 1980 à Cuernavaca (Mexique), est une peintre polonaise représentative du mouvement Art déco.

Fille de Boris Górski, un juif russe, et d’une mère polonaise, son enfance se passe dans un milieu aisé et cultivé entre Saint-Pétersbourg, Varsovie et Lausanne. En 1914, elle est retenue par la guerre à Saint-Pétersbourg où elle s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts. Elle épouse en 1916 Tadeusz Łempicki (1888-1951), un jeune avocat polonais. La révolution d’Octobre bouleverse sa vie et, après un détour par Copenhague, elle gagne Paris.

Tamara de Lempicka occupe une place à part dans l’art du xxe siècle : malgré une production modeste (à peine 150 tableaux dans sa meilleure période, qu’on situe entre 1925 et 1935), ses œuvres évoquent et reflètent le style et la mode des années folles de l’entre-deux-guerres.
Avec une stylisation néo-cubiste, ses œuvres, principalement des portraits, se caractérisent par un modelé accentué, des couleurs vives mais dans une gamme restreinte, mises en valeur par des fonds gris ou noirs. La composition très resserrée s’inspire du cadrage cinématographique.

Voici le seul résultat