François POMPON

une élégance toute particulière
François Pompon, né le 9 mai 1855 à Saulieu (Côte-d’Or) et mort le 6 mai 1933 à Paris, est un sculpteur français.
Il est connu du grand public pour ses sculptures animalières dont le style novateur se caractérise par la simplification des formes et des surfaces polies.
Fils d’un artisan ébéniste, François Pompon entre à l’École des Beaux-Arts de Dijon après avoir travaillé la pierre et le bois à Saulieu pour gagner sa vie. Il étudie l’architecture et la sculpture et acquiert quelques rudiments de gravure. En 1874, il part pour Paris et entre en relations avec les entrepreneurs qui transforment le Paris du Second Empire. Il exécute des figures décoratives et des cariatides pour la façade de l’Hôtel de Ville puis entre comme praticien chez Rodin où il restera quinze ans. Il lui faudra attendre l’âge de 67 ans et le Salon de 1922 pour accéder au succès avec « l’ours blanc ». Connu surtout comme sculpteur animalier, il exaltera le lyrisme de la lumière dans le poli des surfaces et l’économie de détails. Après avoir été conservées au Jardin des Plantes, les Trois cents pièces léguées par François Pompon ont été transférées définitivement à Dijon, au Musée des Beaux-Arts.

Afficher tous les 4 résultats